Compte à rebours

Eric Clapton and Friends forum

Parlons en » RIP Jeff

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 10/01/2018

Messages: 1226

Le 24/05/2023 à 07h04
Reprise du message précédent

Pour les deux soirées, Eric accompagné par Doyle, Chris, Nathan et Sonny entame leur premier set avec Quatre Chansons ;

Blue Rainbow
Shapes Of Things
Heart Full Of Soul
Wee Wee Baby

Derek Trucks rejoint le groupe pour interpréter Little Brown Bird

Ensuite Susan Tedeschi se joint à son époux et au groupe pour jouer deux titres ;

Done Somebody Wrong et The Sky Is Crying.

Susan et Derek laissent la place à Ron Wood qui avec le groupe d’Eric interprète un grand classique de J. Beck "Beck’s Bolero"

Laissée vide la scène est investie par la dernière formation constituée de J. Beck
Rhonda Smith - Bass
Anika Nilles - Batterie
Robert Stevenson – Claviers
Qui accompagnée de différents artistes rend hommage à son ancien leader avec neuf titres du répertoire habituel de Beck.

Elegy For Dunkirk avec Olivia Safe et Robert Randolph
Isolation avec Johnny Depp, Kirk Hammett et Billy Gibbons
Walkin’ In The Sand avec Johnny Depp, Imelda May et Ron Wood
Goodbye Pork Pie Hat avec Derek Trucks et Chris Stainton
You Know You Know avec John McLaughlin
Stratus avec John McLaughlin
Rough Boy avec Billy Gibbons
Rice Pudding avec Billy Gibbons, Ron Wood et Chris Stainton
Train Kept A Rollin’ avec Johnny Depp, Kirk Hammett, Ron Wood, Billy Gibbons et Imelda May

S’ensuit un entracte de 25mn après lequel c’est à nouveau le groupe d’Eric qui prend la scène pour ;

Freeway Jam avec Robert Randolph
I Put A Spell On You avec Joss Stone et Robert Randolph
‘Cause We’ve Ended As Lovers avec Gary Clark
Let Me Love You avec Gary Clark
Infatuation avec Rod Stewart et, Ron Wood
Rock My Plimsoul (Rock Me Baby) avec Rod Stewart et Ron Wood
I Ain’t Superstitious – avec Rod Stewart et Gary Clark
People Get Ready avec Rod Stewart et Gary Clark

L’ensemble des invités s’unissent sur "Going Down" pour clôturer le concert.


Sur la scène face à l’écran géant l’ensemble des artistes tournant le dos au public regarde et écoute avec lui le clip de la dernière version de Moon River enregistrée par Eric et Jeff peu avant le décès de celui-ci le 10 Janvier.

Tous les bénéfices iront à Folly Wildlife Rescue, où Jeff et sa femme Sandra aidaient constamment la faune sauvage, devenant l'un de leurs mécènes depuis 2004.

   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 10/01/2018

Messages: 1226

Le 24/05/2023 à 07h52
Hier soir accompagné d’ Anika Nilles, Rhonda Smith et Chris Stainton Derek Trucks a joué Pork Pie Hat.


Compte tenu de ses prestations guitaristiques, Eric a sans doute demandé à Johnny Depp de se libérer pour participer au prochain Crossroads Guitar Festival. :lol


   

Modérateur

rank_modo.png

Avatar

Inscrit le: 30/12/2018

Messages: 240

Le 25/05/2023 à 19h16
Bonjour
sublime soirée en ce 23 mai 23 au Royal Albert Hall qui accueillait une affiche de stars et de musiciens extraordinaires en hommage à Jeff Beck. Beaucoup d’émotion de la part d’artistes qui restaient sur scène sans jouer pour regarder, tout comme le public, les vidéos projetées sur ce grand écran qui voyait défiler les moments clés de la carrière de Jeff Beck. Des hommages vidéo de Jimmy Page, de Buddy Guy et de musiciens moins connus, mais tous emprunts d’une vraie ferveur. C’est Éric Clapton, en tant que maitre de cérémonie qui entame ce show de 3 heures avec ce Blue Rainbow absolument magnifique, titre étrenné lors de ses 6 dates au Japon. 2 accords, mi mineur et do, cela suffit à God pour faire résonner un chorus dont il a seul le secret. Après des titres des Yardbirds (Shape of things et Heart full of Soul) et un magnifique Wee Wee baby, arrivée en scène de Derek Trucks. Il y a des moments musicaux inoubliables, et ce que fit Derek relève du génie, un sommet de la slide digne du grand Duane Allman.D’ailleurs le titre suivant, Done Somebody Wrong chanté par Suzanne Tedeschi établi le lien Allmanien à souhait avec, encore, de la slide à tomber. Le public ne s’y est pas trompé, standing ovation sur ces prestations de slide, de groove et de feeling incroyable. The sky is crying, titre qu’on connaît tous puisque présent dans There’s one in every Crowd, un pur délice. Pas d’hommage à Jeff Beck sans son bassiste époque Beck-Ola, un certain Ron Wood, connu pour faire partie d’un groupe particulièrement célèbre. A vrai dire, plus clown que guitariste, il était dans ce registre à sa place. Donc Beck bolero avec Ron Wood et Clapton. Puis l’EC band laisse sa place au Jeff Beck band. Énorme sensation. Anika Nilles on the drums, fabuleuse. Le titre suivant est Elegy for Dunkirk avec Robert Randolph, le prodige de la pedal steel qui avait fait des premières parties de Clapton, notamment avec une version de Voodoo Child inoubliable. La scène s’enrichit ensuite de Billy Gibbons et de Johnny Depp pour une reprise d’un titre de Lennon qui figurait dans son premier album solo. Interprétation vocale d’Isolation, plutôt réussie d’un Johnny très deep et appliqué. Puis apparition d’une déesse vêtue d’une robe rouge de gala, Imelda May que je ne connaissais pas. Un nouveau sommet dans cette soirée avec un Walkin’ in the sand, de quoi vitrifier tout le silice de la terre et de faire bouillir un océan. Suite du chaud par l’exécution de Goodbye Porkpie hat, puis entrée sur scène de l’énorme John Mc Laughlin. La scène vire au jazz-fusion avec deux titres légendaires, You know you know du Mahavishnu Orchestra et le grandiose Stratus de Billy Cobham, deux titres constellés de solos de basse et batterie, un pur régal ovationné par un public de connaisseurs, England oblige.
Un tour en Ford 1933 Eliminator que Jeff Beck appréciait également sur l’air de Rough Boy forcément Top du ZZ barbu de service, et roue libre jusqu’à l’entracte avec Rice Pudding et Train Kept a Rollin’, train balancé du déhanché de la pulpeuse Imelda May qui est passée du rouge au noir satiné pour un look d’enfer, avec sur scène la présence de Kirk Hammett. Entracte donc, le temps de vider les baignoires et de remplir les lavabos du magnifique et légendaire Royal Albert Hall. Reprise avec le retour d’Eric Clapton pour Freeway Jam avec un Robert Randolph imperial, suivi de I put a spell on you chanté divinement par la lumineuse Joss Stone à faire frissonner un paraplégique tant la présence scénique et la puissance était explosive. Histoire d'en ajouter encore à ce fabuleux show, entre sur scène Gary Clark pour Cause We've ended as lovers. Comment enchaîner d'une séparation sentimentale autrement qu'en enchainant sur Let me love you, toujours très inspiré. Puis, présenté comme the King of Rock, entre sur scène un survolté Rod Stewart, très drôle. On sent beaucoup d'expérience dans la façon de tenir une scène et après quelques jokes sur Chrissie Hynde échangés avec Ron Wood, c'est le son d'une voix que l'on connait par coeur qui achève le show sur Infatuation, Rock my Plimsoul, I ain't superstitious, People get ready et un tous en scène pour Going Down.
Au final, une vidéo de Moon river dans un RAH aux anges avec tous les musiciens sur scène tournés vers l'écran, forcément très émus et surement émerveillés de la prestation musicale exceptionnelle de la soirée.

Tous ces titres sont sur You tube, on n'arrête pas le progrès, il y a des concerts que l'on oublie pas, celui-ci en fera partie, tout était très réussi.

Blue Rainbow:
https://youtu.be/7djh5lBqnJQ

Shape of things:
https://youtu.be/awDH6w2wC_U

Heart Full of Soul
https://youtu.be/GGgTHEjjPCU

Little brown bird:
https://youtu.be/U7X5rLtMKNg

Done somebody Wrong:
https://youtu.be/1iubBeF8ak4

The sky is crying:
https://youtu.be/GEMOZDQ_WVA

Beck' Bolero:
https://youtu.be/KT02ZftpF-Y

Elegy For Dunkirk:
https://youtu.be/XFyLzFY1AJo

Isolation:
https://youtu.be/8oUVZjdzo4g

Walking in the sand:
https://youtu.be/0I22e-tXbK0

Goodbye Porkpie Hat:
https://youtu.be/MFytpJQ1VJo

You know you know:
https://youtu.be/eQ9JxS9RvK8

Stratus:
https://youtu.be/PevdetZIS1E

Rough boy:
https://youtu.be/rvOCfGcnsBA

Rice Pudding:
https://youtu.be/fCJPPeAH3ck

Train Kept a Rolling:
https://youtu.be/Vc8MVt_CczE

Freeway Jam:
https://youtu.be/-X1FJTZuPx0

I put a spell on you:
https://youtu.be/Er8tAjlaX-I

Cause we've ended as lovers:
https://youtu.be/Gr_Dz-OsZP4

Let me love you:
https://youtu.be/I8KoucBSCvU

Infatuation:
https://youtu.be/ECTiCOZ_tfo

Rock my plimsoul:
https://youtu.be/3wOua4OwiuI

I ain't superstitious:
https://youtu.be/J1W3WssKOHQ

People get ready:
https://youtu.be/2lYddVf4WlE

Going down:
https://youtu.be/2XlZOFL3ObM

   

Administrateur

rank_admin.png

Avatar

Inscrit le: 10/01/2018

Messages: 1226

Le 26/05/2023 à 08h23
Merci pour cet excellent compte rendu de ton concert.

Il y a aussi "Wee Wee Baby" mal titré "Early One Morning"
https://www.youtube.com/watch?v=Up6fJXVMUT8

   

Modérateur

rank_modo.png

Avatar

Inscrit le: 30/12/2018

Messages: 240

Le 26/05/2023 à 09h21
Bien vu Jean Claude, tu as très justement complété la set list. Dernier ajout pour clôturer ce concert, la vidéo diffusée après les dernières notes de musique:

Moon River:
https://youtu.be/-DWqyYW8tOg

Vivement les prochaines dates de Slowhand.
   
Répondre
Vous n'êtes pas autorisé à écrire dans cette catégorie
1 Utilisateur en ligne : 0 Administrateur, 0 Modérateur, 0 Membre et 1 Visiteur
Utilisateur en ligne : Aucun membre connecté